C’est le moment pour nous de calculer les droits des auteurs.
Par souci de transparence, et pour comprendre combien gagne chacun, voici un exemple pour un livre tiré à 1 500 exemplaires et vendu 18,00 € hors taxe (la TVA est de 5,5 %). Tout se passe pour le mieux et le livre s’est bien vendu.
À noter que moins de 2 % des auteurs de romans vendent à plus de 1 000 exemplaires.

Il sera diffusé à 1 300 exemplaires. En effet, il faut garder un coussin de 100 exemplaires en permanence en stock et 100 exemplaires au minimum seront donnés à la presse, aux bloggers, aux libraires, à l’auteur et à l’équipe commerciale.
Sur ces 1 300 exemplaires, les libraires en retournent en moyenne 30 % d’invendus, soit 390 exemplaires.
Il sera donc vendu 910 exemplaires.

Le montant de la vente totale du livre sera donc de 910 x 18,00 € soit 16 380,00 €
Coût moyen de l’impression pour 1 500 exemplaires : 2 700,00 €
D’après le syndicat national de l’édition, la remise moyenne aux libraires est de 36 %. Les libraires auront donc gagné 16 380,00 € x 36 %, soit 5 900,00 €
La diffusion + la distribution prend un pourcentage sur les ventes, plus des frais (stockage, retours…), soit en moyenne 24 % pour un petit éditeur. 16380,00 x 24 % = 3 930,00 €
L’auteur touche 9 %, soit 16 380,00 x 9 % = 1 474,00 €
L’éditeur gagne donc : 16 380,00 € – 2 700,00 € – 5 900,00 € – 3 930,00 € – 1 474,00 € = 2 376,00 € (soit 14,5 %)

Quand on vend en direct sur notre site, on a une marge bien supérieure (4,80 € de port plus emballage) c’est pourquoi on double les droits des auteurs.