Résumé

« Vingt-quatre heures de la vie d’un cadre avec pour viatique : le haïku. C’est le rendez-vous inattendu de l’entreprise et de la fantaisie poétique. Et voilà créé par Igor Quézel-Perron le « haïkonomic », mot-valise franglais.
Comme un choc de civilisation, entre l’univers froid du monde du travail et un poète dont le sacerdoce se place du côté du regard. Bref, c’est un haïku connecté à la réalité du XXIe siècle. Nous voici plongés dans les heurs et malheurs de la vie de bureau, le quotidien, ses petits riens.  Tour à tour drôle et insolite, l’auteur, depuis son bureau, annote le réel, comme s’il collait avec frénésie des post-it sur un « paperboard ». Dans ces haïkus à hauteur d’homme, c’est la grandeur et la décadence de nos petites vies, au coeur du jeu social, souvent désincarnées. Avec ce livre, on comprend mieux pourquoi notre société post-industrielle aurait grand besoin d’être réenchantée par une dose de poésie zen ! » (extrait de la préface de Nicolas Grenier)

Extrait

BFM radio le matin
Un patron fier de ses résultats
Je n’ai plus de dentifrice

Négociation difficile ce matin
Je me rase en vitesse
Le sang coule déjà

Ma journée commence mal
Choix difficile
D’une cravate

Arrivé tôt au bureau
Je la dérange
La femme de ménage

J’ouvre ma fenêtre
Elles sont matinales
Les odeurs de cuisine

Le vent s’engouffre
Je l’aime
Cette incursion de la nature

Les piétons avancent
À tâtons
Première neige

Début d’une journée
De recherche d’emploi
Il fait encore nuit

On en parle dans la presse

échos
Avec ses haïkus appliqués au monde du travail, le chasseur de têtes Igor Quézel-Perron condense en quelques mots les menus instants de la vie quotidienne du cadre. lire la suite

logo-decharge-large
Une performance : c’est bien dans cette dimension, et par ce terme devenu familier dans le monde de l’art, qu’il faut présenter l’action poétique menée pendant un an par Igor Quézel-Perron lire la suite

management
Alors que le traditionnel poème japonais célèbre la nature, lui choisit l’entreprise et l’univers des affaires comme sources d’inspiration lire la suite

 

IgorQuezelPerron

Igor Quézel-Perron

Igor Quézel-Perron est chasseur de têtes en Europe et en Asie chez Eric Salmon & Partners… et chasseur de mots. Après l’ESSEC, il gambade, saute de projets d’ingénierie au Brésil à la vente d’automobiles au Kazakhstan. Pour jouir de la beauté de ce monde, il écrit de la poésie, langue universelle.

webdesigner freelance