Entre Houellebecq et son chien Clément, ce fut une grande histoire. D’ailleurs on retrouve celui-ci dans le roman épistolaire d’Eve Chambrot, La bonne distance, mettant en scène une correspondance entre elle et l’auteur d’ Extension du domaine de la lutte.

Juré du prix littéraire 30 millions d’Amis en 2011, Houellebecq fit part de son amour pour les animaux dans une interview accordée en 2011 au Figaro . Sans surprise diront certains. Il en faut du chien pour défendre la carte et le territoire! Comme Houellebecq nous en parlait lui-même :


Michel Houellebecq — La carte et le territoire… par Mediapart

Laisser un commentaire