Dans son roman ,Anorexie, 10 ans de chaos, Barbara Leblanc nous livre le témoignage de son combat avec la maladie.
Préfacé par Philippe Jeammet, psychiatre, ce témoignage s’adresse aux malades ainsi qu’à leurs proches. Véritable phénomène de société, l’anorexie touche également les célébrités. Loin du cliché de la star tourmentée, l’anorexie chez ces personnalités n’en reste pas moins le reflet d’une époque qui pousse à se questionner sur les normes esthétiques.Ainsi plusieurs personnes connues ont été victimes de ce trouble.
Aux Etats-Unis par exemple, la jeune actrice Mary-Kate Olsen tombe dans la maladie dès l’âge de 16 ans

Une autre actrice qui a été victime de ce trouble n’est autre que Demi Moore. En effet en 2012 celle-ci a du être hospitalisée pour être ,entre autres, traitée contre ce trouble .

Anne Hathaway, l’interprète de Fantine dans la comédie musicale Les Misérables en 2012, a elle aussi eu a lutter contre l’anorexie suite à un régime drastique pour les besoins de ce même film.

Du côté des chanteuses, on retrouve Alanis Morisette qui très jeune à souffert de la maladie. Lady Gaga a elle aussi eu des déboires avec les troubles alimentaires puisqu’elle souffre de boulimie et d’anorexie depuis ses 15 ans .

En France, Leatitia Hallyday l’épouse du célèbre chanteur, a avoué être tombé dans l’anorexie très jeune, à 14 ans . Aujourd’hui encore elle en garde des séquelles.

Karine Le Marchand, animatrice de télévision populaire, a également fait part de son combat contre la maladie dès l’âge de 11 ans.

Tous ces exemples montrent à quel point les femmes peuvent être vulnérables face à leur image. Aussi on peut se demander quel rôle jouent les prescripteurs de tendances. Certains ne semblent pas remettre en cause les normes que l’industrie de la mode impose. Karl Lagerfeld explique par exemple que le problème n’a rien à voir avec les tailles de vêtements mais plutôt avec d’autres problèmes psychiques .

Laisser un commentaire