Librairie Lavocat, le 2 juillet pour une dédicace d’Igor Quézel-Perron.

On se bousculait un peu, bien que la librairie soit grande. Heureusement il faisait chaud et les discussions pouvaient aussi se dérouler sur le trottoir.