shan sa Envolume

Shan Sa, préfacière de « Petites pièces d’amour »

 

 

 

« Écrire pour consigner les rêveries d’adolescent et les battements de cœur adultes, écrire pour séduire, pour mourir et revivre, c’est ainsi qu’Habashli Kunzeï met à nu l’âme du poète. » Shan Sa

 

C’est le grand jour ! Après de longs (et beaux) mois de travail, Petites pièces d’amour parait aujourd’hui.

Ce fut l’occasion de notre tout premier Kiss Kiss Bank Bank, ses petits paquets, ses belles contreparties, votre enthousiasme et vos mots d’encouragements. Une grande et belle aventure, qui appartient aujourd’hui à ses lecteurs.

Petites pièces d’amour, c’est le troisième recueil de haïkus de la maisPetites-pièces-d'amour-Envolumeon, et son tout premier ouvrage érotique. Mais qu’entend-on nous par érotique, nous demandez-vous ? Nous entendons tendre et sensuel, amoureux même.

Chez Habashli Kunzeï, les voix sont libérées et les désirs égalitaires : les voix de l’homme et de la femme alternent et s’entremêlent pour explorer aussi poétiquement que prosaïquement la rencontre amoureuse.  Sous la contrainte de la forme, la liberté de ton.

Une plume libératoire, un ouvrage atypique, une célébration fantastiquement moderne de l’amour et de l’éros.

Et si cela ne suffisait pas à vous convaincre, voici cette belle critique, qui nous vient d’un estimé collègue éditeur, Patrick Simon :

« Ce très beau recueil de haïku montre que l’érotisme, c’est de la poésie subtile et surtout des suggestions qui nous font rêver.
Je recommande aux lecteurs de poésie d’acheter très vite ce livre qui va vous faire découvrir comment en trois lignes, toute la beauté de l’amour est aussi forte qu’un long discours. »

Bonne lecture !

petites pieces d'amour

ajouteraupanier

Laisser un commentaire