Gainsbourg sur le divan sur Instagram

« Si Dieu est un fumeur de havane, vous restez à la gitane et au pastis. À l’aube des années 80, un deuil impossible se rejoue, mais de manière plus puissante encore. Les portes de la dépression et de l’effondrement sont moins étanches. Vos larmes ne se laissent pas éponger. Quand elles coulent, elles inondent tout sur leur passage. Gainsbarre naît. C’est un personnage fantasque, insolent. L’art de choquer ne vous a jamais quitté. Mais dans les années 80, il atteindra des sommets en la matière, guidé par une irrépressible envie de jouer avec les interdits pour en extraire des actes symboliques forts, dégagés du conservatisme ambiant ou de la fausse pudeur. Il touchera le cœur adolescent, ces « pisseux et pisseuses » à peine tombés du nid et pourtant si vibrants quand on les extirpe des discours préfabriqués, quand on les arrache à une variétoche sans âme. » Gainsbourg sur le divan. @gainsbourgsurledivan@editions_envolume par @audrey.tordelli@agostinicircus.#instabook#sergegainsbourgfans#gainsbourgforever#charlottegainsbourg#sergegainbourg#biographie#birkin#janebirkin#poete#melodies