Michel Houellebecq, l’auteur à qui Eve Chambrot s’adresse dans son livre « La bonne distance » , voit son recueil de poésies mis en musique par Jean-Louis Aubert dans son nouvel album « Les parages du vide » sorti le 14 avril dernier

Adaptation de « Configuration du dernier rivage » paru en 2013, l’album contient 16 chansons avec pour premier extrait le titre « Isolement » :

D’autres morceaux sont disponibles à l’écoute. En voici quelque uns :

« Voilà ce sera toi » :

« Novembre » :

« Lorsqu’il faudra »:

L’alliance chanteur/poète n’est pas nouvelle. D’anciens chanteurs s’étaient déjà essayé à l’exercice en leur temps, à l’image de Georges Brassens ou Léo Ferré .

Le « poème musical » a encore de beaux jours devant lui.

Laisser un commentaire